Le cœur du métier de Commerçant en alimentation

Quel que soit le type de commerce alimentaire qu'il dirige, le commerçant est amené à gérer son établissement sur tous les plans :

  • humain,
  • technique,
  • et administratif.

En fonction de la taille de son commerce, il peut être amené à organiser et superviser le travail au sein de son commerce, assurer les relations avec la clientèle, les fournisseurs,…

Pierre angulaire de la réussite de son commerce, c’est lui qui confectionne l’image de marque de son épicerie, sa cave à vin, sa poissonnerie, sa fromagerie,....

Il doit être polyvalent et gérer tout à la fois :

  • choix des produits,
  • recrutement du personnel,
  • supervision de son équipe,
  • accueil de la clientèle,
  • contrôle de la propreté des lieux,…

Garder et développer la clientèle nécessite qu’il mobilise nombre de talents :

  • avoir une fibre commerciale développée,
  • une bonne culture culinaire,
  • être de bon conseil,
  • être à l'écoute de sa clientèle,
  • être intransigeant quant à la propreté de son commerce...

Une grande capacité de travail lui permet de s’adapter à une forte amplitude horaire avec un rythme journalier variant entre périodes de forte fréquentation et périodes plus calmes.

Commerçant de proximité, il doit être prêt à ouvrir le dimanche matin pour servir ses clients.

Il peut aussi avoir à faire face à une certaine saisonnalité avec des périodes dans l'année où le rythme de son travail s'accélère.

 

Retour au sommaire